Google+ Followers

vendredi 16 février 2018

Les 10 bienfaits de l’abstinence


Je me demande si je me permettrais de partir sur un no were à Cuba toutes dépenses payées avec un homme qui me plait virtuellement et qui demeure à l’autre bout du pays, c’est-à-dire pas mal loin, sur la Rive Sud, complètement à l’ouest, c’est pourquoi aucune rencontre réelle ne s’est manifestée.

A voir sa photo et son profil Facebook, il est super…si tout est vrai naturellement, grand 6pieds avec des yeux bruns magnifiques et un sourire à mouiller ma culotte. Il a à peu près mon âge et ce n’est pas un niaiseux.

Pour le moment, je me sens comme une Catherinette dans la soixantaine et ça fait mon affaire. Je n’ai aucun but précis, je profite de ma retraite comme le vent me pousse et je sais très bien que je n’ai pas les moyens de partir en vacances avec qui que ce soit, même s’il payait le voyage au complet.

Je vis une retraite à faible revenu, dans ces conditions, je dois m’assurer que j’ai les moyens de revenir seule en avion si ma bienveillance dépasse ses limites. En plus, les frais d’assurance voyage sont énormes et j’ai d’autres chiens à fouetter.

Actuellement, les amis ne manquent pas mais j’aimerais bien me trouver un amant très… très…occasionnel avec qui je m’entends bien. Il doit être très occasionnel, du fait que ma libido a pris une méchante débarque depuis quelques mois.

C’est pourquoi je suggère fortement à mon ami virtuel d’essayer de revenir avec son ex. d’autant plus qu’ils se sont quittés tout récemment pour une niaiserie.

Avec le temps, mes attentes pour les romances passionnées se sont évaporées et je me demande bien pourquoi?????

Lolo la plus qu’im-parfaite xxx


Les 10 bienfaits de l’abstinence Ou comment se faire du bien autrement

Soumis par Julie Ge le jeu, 09/10/2015 - 19:13
Sexo

Le sexe est un besoin naturel, plus ou moins important selon les personnes. Or, parfois, on n’a pas d’autre choix que celui de pratiquer l’abstinence. Si les parties de jambes en l’air sont excellentes pour la santé, le calme plat présente lui aussi certains avantages. La preuve par dix.

1 - On redécouvre sa sexualité
Lorsqu’on est en couple, on comble ses besoins sexuels avec son partenaire. On n’ose pas forcément se masturber en sa présence, de peur qu’il interprète cela comme un manque de respect. Alors, quand on est célib’, on peut redécouvrir sa sexualité en solo et cela fait un bien fou ! Il n’y a rien de mieux pour apprendre à se connaître sexuellement.

2 – On attend quelqu’un de bien
Certaines femmes ne peuvent pas coucher juste pour du sexe, cela les bloque. Il faut avouer que c’est toujours mieux quand on a des sentiments. Raison de plus pour attendre quelqu’un qui nous plaît vraiment, toutes nos sensations seront décuplées !

3 – On devient plus productive
Bizarrement, quand on est abstinente, on devient de moins en moins obsédée par la chose et, par conséquent, on est beaucoup plus productive. On met beaucoup moins de temps à boucler un dossier, à prendre des décisions, à se bouger pour aller à la salle de sport…

4 – On aura vraiment envie la prochaine fois
Eh oui ! A force de manger du gâteau tous les jours, cela devient écœurant (en l’occurrence, le gâteau, c’est le sexe). A l’inverse, quand on croque dans un délicieux fondant au chocolat alors qu’on n’avait pas succombé depuis un bon moment, on prend vraiment du plaisir…C’est pareil pour les galipettes. Plus on espace, plus le désir monte.

5 – On fait plus de sport
Quand on fait l’amour souvent, on fait le plein d’endorphines, hormones du bien-être. Résultat : on ne ressent plus le besoin de faire du sport puisqu’on est déjà comblée à ce niveau-là. Pendant ce temps, la graisse s’incruste sur nos fesses. Au moins, en étant abstinente, on a tellement besoin de se défouler que l’on est obligée de faire du sport !

6 – On évite les soucis gynécos
Mycoses, cystites et autres problèmes gynécos… En pratiquant l’abstinence, on s’évite ce genre de petits désagréments et on se sent revivre. Adieu les antibios tous les quatre matins.

7 – Aucun risque de choper des MST
Même en se protégeant, il y a toujours un risque, aussi infime soit-il, de choper des MST. Du papillomavirus qui risque de muer en cancer du col de l’utérus à la syphilis ou encore au sida, là, au moins, on ne risque absolument rien. Et ça nous fait un souci en moins.

8 - On ne prend pas de contraception
On entend tout et son contraire au sujet de la pilule. La vérité, c’est que, quoi que l’on en dise, c’est extrêmement mauvais de prendre un traitement qui remplace notre cycle naturel. On empêche son corps de fonctionner normalement, on lui impose des hormones de synthèse, imaginez un peu ! Quand on n’a pas de relation sexuelle, on laisse son corps tranquille et il nous le rend bien.

9 – On fait une cure de désintox

Le sexe, c’est génial, et de nos jours, on ne parle que de ça. On nous dit comment améliorer ses performances, comment rendre fou son homme… Et si on décidait d’aller à l’encontre de ce modèle imposé par notre société ? Rien de tel qu’une bonne cure de désintox pour se recentrer sur soi-même !

10 – On arrête de se plaindre
« Il est nul au lit », « on n’est pas compatibles sexuellement », « je ne me sens pas assez désirée »… Autant de phrases que nous rabâchent nos copines à longueur de journée. Avec le recul, on se rend compte qu’on en sortait de belles nous aussi. Désormais, nos sujets de conversation deviennent plus intéressants, on ne passe plus son temps à se plaindre.

mardi 13 février 2018

comment gérer votre St-Valentin selon votre signe astrologique




Je connais quelques personnes qui aiment bien se référer à l’astrologie et mon cadeau de la St-Valentin est celui-ci…..

Pour ma part, je rêve de recevoir des fleurs, du chocolat, un déshabillé fanfreluche rouge avec le j-srting assorti, savourant un souper olé…olé…en compagnie d'un homme fougueux qui me désire comme si j'étais la pus belle femme au monde.  OUPS!!!! je viens de me réveiller, ce n'était qu'un rêve.

Cet article est très rigolo à lire pour les Valentineux du 14 février de tous les temps.

Tous les signes sont intéressants à lire.

Lolo la plus qu’im-parfaite xxx

Horoscope: comment gérer votre St-Valentin selon votre signe astrologique
Notre astrologue en résidence vous propose une «Non-Valentin».
Par Guillaume Mansour 

Allô, ici votre astrologue chouchou, celui qui fait des cartes du ciel plus vite que son ombre. La St-Valentin est toute proche et je sais que vous êtes une bonne gang, célibataires ou non à vous demander quoi faire. Ça peut être difficile de dealer avec la pression sociale entourant cette fête. J’ai donc décidé de vous changer les idées. De vous proposer 12 variations sur une « Non-Valentin », en accord avec votre signe et ses caractéristiques, bien sûr.

Célébrez ou non la fête des amoureux, mais rassurez-vous : comme toutes les autres dates de l’année, c’est une journée vraiment le fun à gaspiller.

BÉLIER

Y’a tellement de choses à faire! First, les jeux d’hiver. Vous avez tout misé sur la Biélorussie cette année dans le pool olympique que vous vous êtes fait avec vos ami.e.s. Allez-vous vraiment vous permettre de manquer une game? Au travail, c’est le déluge. Surtout que votre travail à vous, c’est auteur.e freelance spécialisé.e dans les courriers du cœur. C’est la saison haute, la boîte à malle engraisse à vue d’œil, vous avez les jointures raquées et l’esprit embrumé à force de répondre à des messages en détresse de couples qui surintellectualisent leur choix de resto pour l’infâme 14. Débordé.e et indisponible, la main dans un vari-baril et les yeux rivés sur la compète de bobsleigh, votre Saint-Valentin sera totalement aromantique, drette comme la préférez.

TAUREAU
Fleurs, chocolat, saxophone super sexy (soprano idéalement, on est Kenny-G-Core ou on est rien), spa détente, massage, facture, lit de pétales de rose, parfum hypnotisant, assez de chandelles pour repeupler le musée Grévin, facture, lingerie ultra-fine, pierres chaudes, facture, voyage pour deux à Venise, facture, facture impayée, télégramme chanté, appel de la compagnie de carte de crédit, séance photo romantique, appel de la compagnie de recouvrement, promenade en calèche dans le vieux Montréal, visite des créanciers, escapade romantique à l’hôpital, cœurs tracés au feutre sur vos nouveaux plâtres et 2 semaines tout-inclus chez le physio.

lundi 12 février 2018

10 des plus grands QI au monde


Cybèle m’a proposé d’écouter l’émission <SCORPION> à la télé, à son avis c’est le genre d’émission qui pourrait m’intéresser. Elle n’avait pas tort, avec le temps elle commence à connaitre mes gouts en matière d’émission télé.

Hier soir, je me branche sur Illico et je m’aperçois que c’est une histoire vraie. Cette série s'inspire d'une histoire réelle, celle de l'authentique Walter O'Brien.

WOWW!!!! J’étais scotchée sur mon fauteuil, l’intelligence humaine dans cette émission en plus de l’action m’a donné l’intérêt de regarder 5 épisodes en rafale et je n’ai pas fini.

On a tellement l'habitude de voir à la télé les remarquables exploits de l’intelligence artificielle poussée à l’extrême par le regard Hollywoodien mais les histoires dans Scorpion…si elles sont bien vraies…nous montrent une équipe d’humains réels avec des QI supérieurs à la norme pouvant régler des situations catastrophiques sans que l'on  se dise que leurs capacités à régler des problèmes épouvantables sont arrangées avec le gars des vues.

Walter O Brian a un QI de 196, Einstein avait un QI de 160

Dommage qu'il n'existe aucun moyen d'évaluer l'intelligence émotionnelle et artistique. 
J'ai remarqué dans l'émission, la difficulté pour les QI très élevés à établir leur équilibre émotionnel à celui de l'intellect.

Lolo la plus qu’im-parfaite xxx


Walter O Brian:Producteur de télévision
Walter O'Brien, né le 24 février 1975 à Clonroche, est un informaticien et producteur irlandais, fondateur et PDG de la société informatique Scorpion Computer Services. Wikipédia
Date et lieu de naissance : 24 février 1975 (42 ans), Clonroche, Irlande


10 des plus grands QI au monde :Sympatico Actualités )
 
Les tests de QI servent à donner une idée approximative de l’intelligence d’une personne. Bien sûr, il existe divers types d’intelligences et d’aptitudes, telles que l’intelligence émotionnelle et la créativité, mais elles ne sont malheureusement pas évaluées dans ces tests.
Cependant, ceux-ci peuvent révéler des individus « hors-normes » : la majorité de la population se retrouve dans la zone de 85 à 115 points de QI. On considère qu'une personne obtenant un score dépassant les 140 points est dotée d'une intelligence supérieure.
Voici 10 de nos contemporains qui ont les plus grands QI...
10. Judit Polgár : QI de 170
Réputée comme étant la meilleure joueuse d’échecs au monde, Judit Polgár a obtenu le titre de grand maître international aux échecs quand elle n’avait que 15 ans. Malheureusement pour ses fans, elle a récemment annoncé qu’elle prenait sa retraite. Photo : dgtprojects.com

9. Sir Andrew Wiles : QI de 170
D’origine britannique, Andrew Wiles est un mathématicien renommé pour avoir résolu, en 1994, un des problèmes de mathématiques les plus célèbres : le dernier théorème de Fermat. Professeur à la prestigieuse université de Princeton, Wiles a eu la distinction d’être nommé chevalier de l'Ordre de l'Empire britannique, en récompense de ses accomplissements. Photo : top10pot.com

8. Marilyn vos Savant : QI de 186
Avec un nom de famille comme celui-là, Marilyn vos Savant était prédestinée à être une des plus brillantes femmes du monde. Écrivaine et dramaturge, elle écrit depuis plusieurs années pour le magazine Parade; où elle répond à toutes sortes de questions posées par les lecteurs. Photo : galleryhip.com

7. Garry Kasparov : QI de 190
Kasparov est un grand maître aux échecs. Il a gardé le titre de champion du monde de 1985 à 1993. Il est reconnu pour avoir affronté (et perdu contre) le superordinateur Deep Blue en 1997. Photo : fuett.mx

6. Mislav Predavec : QI de 192
Lui aussi professeur de mathématique, Mislav Predavec a été déclaré l’homme le plus intelligent de Croatie. Avec un quotient intellectuel mesuré à 192, il fort probable que ce soit vrai puisque posséder un QI aussi élevé est chose extrêmement rare. Photo : hercegovina.info

mercredi 7 février 2018

Histoire inspirante : un verre d'eau dans la main

oeuvre d'un enfant de 8ans.
On connait tous l’histoire du verre d’eau à moitié plein ou à moitié vide, mais la morale de cette histoire n’est pas la même. Quand nous retournons dans notre tête trop longtemps nos idées noires, cela peut être dévastateur pour notre santé.

Depuis toujours, je me donne un temps limite à penser aux problèmes qui peuvent me causer du stress et de l’angoisse.

Ma séparation était un de mes plus grands stress et finalement cette expérience m’a appris à me retrouver, comme jamais j’aurais cru.
À la mort de Stéphane, je me suis retournée sur un dix cents afin de trouver une façon de vivre harmonieusement avec ma fille sans y laisser trop de plumes.
Les problèmes d’argent ne m’empêchent pas de dormir, je n’ai aucun attachement à l’argent, mais je me sens bien quand tous mes comptes sont payés.

Finalement, j’ai une très grande confiance en la vie. Je me dis toujours que tout va s’arranger et c’est le cas. Au lieu de ruminer trop longtemps dans l’inquiétude, j’essaie de trouver des solutions aux problèmes qui surviennent.
L'adversité de la vie me rend beaucoup plus forte et plus consciente et si je me laisse trop entrainer par mes émotions, elles pourront surement me rendre malade.
Je suis loin d’éloigner mes peines ou mes peurs quand je les ressens, mais je me consacre un temps limite pour les vivre.

Hier c’était la fête à Cybèle, on s’est payé une bonne bouffe à son restaurant préféré Toyo.

Mon entrainement au Centre D’entraide se fait bien, c’est tout à fait ce que je recherchais, j’adore répondre au téléphone et le travail de bureau quelques heures par semaine me convient à merveille, surtout avec une aussi bonne équipe.

J’ai énormément de gratitude pour ma vie en ce moment, je suis dans une zone de confort.
Je suis entourée de mes enfants, ma famille et mes amis et le plus beau cadeau…La SANTÉ
Justement, j’ai bien hâte à samedi s’il fait beau pour aller à la fête des neiges à Rosemère en compagnie d’Emmanuelle, Cybèle et Emmy. J’enfilerai avec plaisir mes salopettes et ma grosse tuque.

Nous profiterons de la soirée pour fêter à nouveau Cybèle avec une fondue chinoise maison.

Lolo la plus qu’im-parfaite xxx


Histoire inspirante : un verre d'eau dans la main
|Publié par Michel POULAERT

Un jour, un professeur de chimie a décidé d'enseigner à ses élèves une leçon différente de celles qu’il avait l’habitude de donner.
Tenant un verre d'eau à la main, il a demandé aux élèves:

« Selon vous, combien peut bien peser ce verre d’eau ? »
« 500 grammes ! » s’exclama une voix au fond de la classe.
« 600 ! » a déclaré un autre étudiant.

« Je ne le sais pas vraiment. » répliqua le professeur, le verre dans sa main bien en évidence pour s'assurer que tout le monde pouvait le voir.

« Si nous ne le pesons pas, nous ne le saurons pas. Peu importe le poids, ce qui compte, c’est de savoir que ce n’est pas bien lourd. »

Avec le verre toujours dans sa main, le bras tendu, le professeur poursuivit :
«Qu'est-ce qui se passera si je le tiens comme ça pendant quelques minutes ? »
« Rien ! » rétorqua une étudiante.
« Bon, et si je le tiens pendant une heure comme ça, ce qui pourrait arriver ? »
« Votre bras va commencer à faire mal », a déclaré un autre étudiant.
« En effet. Et que se passerait-il si je tenais le verre dans ma main comme ça pendant une heure, quatre heures, une journée entière ? »
« Vous risquez d’avoir de plus en plus mal ! », scanda une étudiante.
« Votre main va s’engourdir », dit un autre.
« Votre bras risque de se paralyser et on devra vous amener à l’hôpital ! » cria un jeune du fond de la classe.
« C'est vrai » dit le professeur.
« Mais notez que, pendant tout ce temps, le poids du verre d’eau n’a pas changé. Quelles sont alors les causes des douleurs ? »

Pendant un long moment, les élèves se turent. Ils semblaient perplexes.
« Que dois-je faire pour éviter la douleur ? » enchaîna le professeur.
« Ben, posez le verre... » murmura un étudiant timidement.
« Exactement ! » s'écria le professeur.
« C'est une leçon que je veux que vous reteniez : les problèmes et les soucis de la vie sont comme ce verre d'eau. Pensez à eux pendant un court moment, rien ne se passera. Mais pensez-y un peu plus longtemps et ils commenceront à faire mal. Et si vous y pensez toute la journée, vous vous sentirez paralysé, incapable de faire quoi que ce soit. Il est important de se rappeler de laisser aller vos problèmes. N'oubliez pas de déposer le verre ! »

Sachez poser votre verre d’eau.
Et ce verre ne représente pas que les problèmes ou les soucis, il peut aussi représenter les blessures, les peurs et les trahisons. En le gardant, elles grandissent et nous provoquent angoisse et douleur. Apprendre à pardonner n'est pas seulement bon pour les autres, c’est avant tout libérateur pour vous, c’est vous faire un cadeau à vous-même.

Quelqu'un peut vous avoir donné un « verre d’eau » à tenir quand nous étions enfants. Et beaucoup d’entre nous continuent à le porter avec loyauté.
« Je ne peux pas » devient alors une pensée qui persiste dans l’esprit pour devenir une conviction.

Il est temps de déposer votre verre. Il n’est pas si lourd que ça, mais cela fait trop longtemps que vous le portez à bout de bras...
Merveilleuse journée positive à vous !
Michel POULAERT.

mercredi 31 janvier 2018

Peut être un jour je serai une vraie artiste



Aujourd'hui, Max m’a invité à souper à la Brasserie de St-Agathe et j’en ai profité pour voir sa nouvelle mézon dans la montagne, il s’ennuie de son Hélène.

Je me suis trouvé une nouvelle activité depuis hier soir, je transforme des photos de bricolage d'enfants en photos intéressantes.
J'ai un plaisir fou, cela ne me coute pas un cent d'investissement. 

Victoire!!! j'écoute moins la télé et je joue moins sur les jeux insignifiants d'internet.

Bizarre...bizarre, hier après-midi mon réveil matin a sonné à 1-11h pour aucune raison et ce matin j'ouvre mes yeux sur mon réveil, il indiquait 11h11h.
Tu parles d'une coïncidence....
Un paquet de théorie sur internet sur la synchronicité des heures, les anges veulent me passer un message urgent, mais je ne sais pas lequel.


Lolo la plus qu'im-parfaite XXX

 Les poissons








dimanche 28 janvier 2018

Toutes ces choses que je pourrais faire si je n’avais pas peur…

 Un article m’a scothché sur Facebook en revenant du billard.

Toutes ces choses que je pourrais faire si je n’avais pas peur… tu parles d’une question!!!….je sais bien que Max m’a suggéré de mettre des sujets légers sur mon blogue, mais bon!…je trouvais ça intéressant, surtout que je suis une très bonne sujette à la peur.

J’ai peur de certaines fins de mois, mais ce n’est pas la fin du monde, est-ce vraiment une peur ou simplement une inquiétude qui surgit de mon insécurité financière….j’y pense…j’y pense…j’y pense, c’est bizarre pour le moment il n’y a aucune idée qui me vient à la tête, pourtant quand je lisais l’article en question, toutes les peurs de ma vie surgissaient comme un raz de marée derrière ma clôture.

Peur de l’amour…c’est bien possible, j’ai vraiment plus le goût d’avoir mal, je me sens très bien célibataire.

Peur de quitter un emploij’ai toujours envié l’état des chats face à leur nonchalance et leur indépendance. Cybèle et moi sommes les chattes de la maison. La retraite me permet de profiter pleinement de ma vie et en ce moment elle me plait bien. Toute la famille tient la forme et je suis en santé, j’ai même décidé de donner quelques heures de bénévolat au travail d’Emmanuelle au Centre d’entraide à St-Eustache et je suis fière de moi.

J’ai peur de dire ce que je pense...Quelquefois oui j’ai peur de dire ce que je pense et je me dis, j’achète la paix par mon silence, ou bien c’est trop niaiseux pour le dire, ou bien, trop intelligent pour former des mots.

J’ai peur de voyager car j’ai peur qu’il m’arrive quelque chose...OH OUI!!! j’ai peur de voyager, surtout à l’étranger, je détesterais me retrouver dans un pays qui subit des catastrophes autant écologiques que politiques.

Je constate finalement que mes plus grandes peurs sont le vieillissement, la maladie, la mort et la souffrance comme des milliards d'humains.

Ce qui rend heureuse une personne ne rend pas forcément heureuse une autre : c’est ce qu’il y a de plus vrai.

Peur pas peur… on finit toujours par changer et la vie continue.

Lolo La Plus Qu’imparfaiteXXX

Toutes ces choses que je pourrais faire si je n’avais pas peur…
 8 mars 2016 dans Emotions
J’ai peur de l’amour car on m’a fait mal une fois et j’ai peur de retomber et que l’on me refasse souffrir. J’ai peur de quitter un travail que je n’aime pas car je ne sais pas si j’en trouverai un autre ou si j’arriverai à payer mes factures.

J’ai peur de dire ce que je pense et je me tais, pour éviter qu’on me rejette ou parce que je crains la réaction que peuvent avoir les autres. J’ai peur de voyager car j’ai peur qu’il m’arrive quelque chose.

Cependant, aimer c’est toujours prendre un risque. Changer aussi est une issue et être nous-mêmes est une nécessité.

Pourquoi avons-nous si peur de prendre ce risque ? Pourquoi avons-nous un système de croyances profondément enraciné qui nous pousse à généraliser ce qui nous rend heureux, sans considérer que ce qui rend heureuse une personne ne rend pas forcément heureuse une autre?

“Certains parents sont prêts à tout faire pour leurs enfants, sauf les laisser être eux-mêmes.”
-Bansky-

De quoi avez-vous peur ?
Lorsque nous sommes enfants, nous n’avons pas peur de beaucoup de choses. Mais au fur et à mesure que nous grandissons, nous commençons à introduire dans notre cerveau des règles pour régir notre peur sur la base de l’expérience : “j’ai peur de le quitter, même si je suis malheureuse, car je ne sais pas être seule”, “j’ai peur de changer de travail, même si je n’aime pas du tout mon travail actuel”…

Cependant, imaginez un instant comment sera votre vie dans 5 ans si vous ne changez rien. Alors, de quoi avez-vous le plus peur ?

“Sois le changement que tu veux voir dans le monde.”
-Mahatma Gandhi-

Le fait de s’ancrer et de ne pas vouloir changer est dû à l’émotion de peur. Cependant, comme toute autre émotion, la peur peut être gérée et modifiée.

Lorsque les personnes n’ont plus peur, elles font ce qu’elles veulent de leur vie et non pas ce que les autres voudraient qu’elles fassent de leur vie. Ainsi, la première chose à faire est d’identifier l’origine de la peur, pour pouvoir ensuite l’affronter.

La peur du changement
Souvent, tout au long de notre vie, nous nous plaignons d’une multitude d’aspects qui nous dérangent, qui nous énervent, qui nous rendent malheureux, et qui nous font mal.

Cependant, vous êtes-vous déjà demandé si vous aviez fait quelque chose pour changer tout ce qui ne vous plaît pas ?

Ce qui nous fait peur en réalité, c’est l’échec. Cependant, nous devons toujours avoir conscience que l’incertitude fait partie de la vie et que nous ne pouvons jamais savoir avec exactitude ce qu’il va se passer. Ainsi, nous devrons apprendre à travers l’échec.

La peur de la liberté
La liberté suppose une responsabilité, car nous ne dépendons plus des autres mais de nous-mêmes. Rien ne sert d’attendre que le travail de nos rêves tombe du ciel ou que le conjoint que nous désirons apparaisse comme par magie.

Tout type de rêve suppose le courage d’assumer la liberté que nous désirons. Car être libre c’est pour les courageux.



La peur de reprendre les rênes de sa vie
Nous avons peur de reprendre les rênes de notre vie mais nous admirons ceux qui y parviennent, ceux qui laissent tout pour réaliser en voyage autour du monde, ceux qui quittent leur travail pour se dédier à ce qui les passionne.
   
La question qu’il faut se poser est : êtes-vous réellement la personne que vous voulez être ?

Prendre les rênes de sa vie signifie prendre les décisions qui vous portent vers le chemin que vous avez choisi, sans prendre en compte les autres personnes qui prétendant savoir ce qui est bon pour vous et pour votre vie.

Qu’aimez-vous véritablement ? Que vous dit votre coeur ? Écoutez votre coeur, il ne se trompe pas.
Êtes-vous suffisamment courageux pour changer ?

Prendre les rênes de sa vie, laisser derrière soi ses peurs, prendre le risque de la liberté, être responsable de soi-même sont des actes de bravoure.

Nous sommes tous capables de surmonter et de vivre la vie que l’on désire et pour cela nous aurons besoin d’une grande dose de courage.

Cependant, une fois que vous aurez vaincu cette peur dans une parcelle de votre vie, votre capacité à prendre des risques augmentera, car vous serez conscient qu’on apprend toujours et que l’échec fait partie de votre vie, mais que lorsque vous exercez votre liberté vous serez chaque fois un peu plus près de vos rêves.

“Ton temps est limité, alors ne le gâche pas en menant une existence qui n’est pas la tienne.”
-Steve Jobs-

mardi 23 janvier 2018

Victor Hugo « puisque l’intuition est surhumaine il faut la croire »



S’il y a bien quelqu’un qui me fait rire aux éclats sur messenger c’est mon ami Max.

Depuis près de 3 ans que l’on se connait, au début c’était une simple relation virtuelle un peu guindée et avec le temps nous clavardons à l’occasion sur Facebook dans une orthographe digne de mention de la Novlangue pour ceux qui connaisse Orwell 1984.

 (https://fr.wikipedia.org/wiki/Novlangue)

C’est un concours presque à chaque fois à voir lequel de nous deux peut déformer le plus de mots. 

 Exemple
ha? jeu qu'on prend. Sait une bonne inissiatyve :ha? Je comprends c’est une bonne initiative..
Meudmande skeussavodoné..ok c mieu, jmeudizé. :Je me demande ce que cela va donner..ok, c’est mieux, je me disais.
cérepozan : c’est reposant


tatuvulafasskelfé  la blonde kéavectoi, elapalair komode.

jeuvéragardécunfilmesurioutoube

Jeu vé prendrunbin
Tiens? Tutélle vé2boneur amatin

Je me souviens le soir de ma fête en 2016, j’étais seule avec mon ennui, il m’a envoyé un message d’anniversaire et nous avons commencé à établir un contact virtuel dans l’absurdité des mots fignolés de lettres comme de la dentelle fripée.

Mon esprit se torture à chaque fois pour trouver le son du langage en maltraitant le plus possible l’orthographe, c’est une vraie gymnastique de l’esprit et on s’amuse comme des malades.
On a chacun nos vies, mais les koukous aléatoires dérident mon quotidien même après quelques mois de silence,.
À notre manière, on se raconte et l'amitié qui nous unit pour moi est un cadeau.

Je suis chanceuse, depuis que je suis séparée j’ai réussi à me créer un bon réseau d’amis, surtout avec ma gang du billard.
Quelques fois, mon esprit vagabonde dans la nostalgie d’un amour perdu, mais ma mémoire fait son travail en remettant dans les bonnes cases tous ces souvenirs afin de retrouver la sérénité de mon cœur.

Aujourd’hui, c’est à Cybèle que je pense, je luis souhaite tellement le bonheur qu’elle mérite. Elle doit reprendre sa vie sans la présence de Stéphane et je lui ai suggéré de s’inscrire dans un groupe de billard pour son âge, je crois que l’animation d’un tel groupe pourra lui faire du bien.


Lolo la plus qu’imparfaite XXX
 

Victor Hugo « puisque l’intuition est surhumaine il faut la croire .
Poète, romancier et dramaturge, Victor Hugo est sans conteste l’un des génies de la littérature française. Les romans les plus connus de V Hugo sont « Notre-Dame de Paris » (1831) dans un Paris moyenâgeux, la belle Esmeralda fait battre le coeur de tous. Mais la jeune gitane est accusée de sorcellerie et doit être pendue, et »Les Miserables » (1862) un tel classique qu’on a toujours l’impression de l’avoir déjà lu au moins une fois… et de nombreux poèmes qui allie à la fois ambition, longévité, puissance de travail et génie, ce qui ne pouvait que concourir à ce mélange de fascination, d’envoûtement, et d’ exaspération qu’il suscite encore aujourd’hui. Il écrivait avec sobriété et puissance les bonheurs et malheurs de la vie . Victor Hugo était un travailleur obstiné.

A quatorze ans, V. Hugo écrit : » Je veux être Chateaubriand ou rien ! » Tout le monde a lu V. Hugo, mais lui, que sait-on vraiment de lui, à part qu’il a fait tourner les tables à Jersey ? Le portrait que nous en dresse aujourd’hui Max Gallo est fascinant. Car presque au jour le jour, nous suivons l’enfant (Victor Hugo commence à écrire des poèmes à douze ans !), puis l’adolescent et l’homme, à travers ses écrits, éclairant de l’intérieur ce siècle passionnant que fut le XIXe, naissant de la Révolution pour mettre au monde la République.

Victor Hugo est mort à Paris le 23 Mai 1885 à 83 ans, et plus de 3 millions de personnes ont assisté à ses funérailles..
Extrait des Proses Philosophiques : « C’est parce que l’intuition est surhumaine qu’il faut la croire ; c’est parce qu’elle est mystérieuse qu’il faut l’écouter ; c’est parce qu’elle semble obscure qu’elle est lumineuse. » Victor Hugo, Proses Philosophiques

« Vous êtes-vous parfois replié sur vous-même, plongeant vos yeux dans votre propre mystère, songeant et sondant ? Qu’avez-vous vu ? Une immensité. Une immensité, noire pour quelques-uns, sereine pour quelques autres, trouble pour la plupart.

Presque tous les penseurs qui se recueillent et méditent aperçoivent en eux-mêmes (c’est-à-dire dans l’univers, l’homme étant un microcosme) une sorte de vide d’abord terrible, toutes les hypothèses des philosophies et des religions superposées comme des voûtes d’ombre, la causalité, la substance, l’essence, le dôme informe de l’abstraction, des porches mystérieux ouverts sur l’infini, au fond, une lueur. Peu à peu des linéaments se dessinent dans cette brume, des promontoires apparaissent dans cet océan, des fixités se dressent dans ces profondeurs ; une sorte d’affirmation se dégage lentement de ce gouffre et de ce vertige.